FUSION FROIDE - Fusion Froide

La fusion froide et l’invention d’Andrea Rossi

Lorsqu'à l'aube des années 90, les professeurs Pons et Fleischmann, appartenant à l'université de l'Utah, mirent au point le concept de fusion froide, ce fut comme un véritable coup de tonnerre qui secoua la communauté scientifique dans son ensemble. En effet, s'il avérait que si cette découverte fondamentale puisse être appliquée à notre vie quotidienne, en apportant à l'humanité une énergie propre, non radioactive, non polluante, elle constituerait un bouleversement radical de nos modes de vies et de consommation, permettant d'utiliser une énergie qui ne souillerait pas l'atmosphère et ne mettrait pas en danger notre planète. Cependant, le monde scientifique resta plutôt perplexe et circonspect devant cette découverte surprenante avant de la mettre tout bonnement au rebut et de la catégoriser comme une pure et simple affabulation.

Le principe dit
de la fusion froide met en relief les recherches afférentes au domaine qui concerne l'ensemble des découvertes relatives à des réactions nucléaires à basse énergie. Les prémices de cette science sont à mettre à l'actif et au crédit des professeurs Stanley Pons et Martin Fleischmann. Lors d'une expérience menée dans leur laboratoire, ils démontrèrent qu'il était possible de réaliser des réactions nucléaires à basse température, en laissant opérer du courant électrique au sein d'une cellule électrochimique, recelant une électrode dénommée cathode en palladium ainsi qu'une autre faite de platine répondant au nom d'anode, le tout effectué dans une électrolyte composée d'eau lourde. Ils notèrent alors, que lors de cette expérience, il se dégageait plus de chaleur que d'énergie électrique produite. Ne pouvant s'agir d'aucune manière d'une simple réaction chimique, ils en tirèrent la conclusion que cela s'apparentait à une réaction nucléaire.

Cette découverte provoqua un grand émoi dans le monde scientifique mais les chercheurs se retrouvant dans l'incapacité de reproduire cette expérience ne donnèrent pas suite aux travaux entrepris par les deux chercheurs anglo saxons.

Néanmoins, en 1989, le professeur de l'université de Sienne, Francesco Piantelli, nota, lors d'une de ses expériences, qu'en mettant en contact, par l'entremise d'une surface en nickel, des gangliosides mélangés à un environnement pourvu d'hydrogène, il se produisait un échappement de chaleur conséquent. Il donna à cette expérience le nom de Fusion d'Hydrogène Nickel. Avant de s'associer avec les professeurs Sergio Focardi et Roberto Habel. Tous trois inventèrent alors un processus de production de cette chaleur dénommée le catalyseur d'énergie de Rossi et Focardi.

Dans le même temps, d'autres chimistes, inspirés des travaux des chercheurs italiens, menèrent à bien des expériences sur le même thème auxquelles ils donnèrent le nom de Low Energy Nuclear Réaction (LENR), Reaction Nucleaire à Basse Energie.

Durant le mois de janvier 2011, pendant une
démonstration ouverte au grand public et aux médias, les professeurs Rossi et Focardi, présentèrent le résultat de leur recherche et dévoilèrent une nouvelle machine adoptant l'apparence d'un générateur thermique, dénommée E.Cat. Cet objet révolutionnaire fonctionne grâce à un réacteur central bâti en acier inoxydable de 50 cm3 dans lequel se trouve être disposé 50 grammes de poudre de nickel dans lequel on insuffle de l'hydrogène. On obtient alors une réaction thermique pouvant osciller en 150 et 300 degrés Celsius.

Les deux professeurs insistèrent tout particulièrement sur le fait que cette machine serait sans danger pour l'homme et pour son environnement proche. Afin de s'assurer de son bon fonctionnement, il faudrait recycler le nickel tout les six mois et opérer le changement du réservoir d'hydrogène. En cas d'incident et d'échappement de rayons alpha ou gamma, un blindage de plomb de 50 kg empêcherait leur propagation.
La commercialisation de cette invention est du ressort de deux entreprises qui se sont réparties le marché mondial. Ainsi la société Ampenergo s'assure de rendre accessible son produit en Amérique du Nord, en Amérique centrale et du sud ainsi que dans les iles caraïbes tandis que l'entreprise Defkalion Green Technologies, d'origine grecque, s'occupe du reste du monde.

Fusion Froide

Fusion Froide Video
Andrea Rossi, l'inventeur de l'appareil Energie Catalyseur a réalisé...

Nickel-hydrogene
La plupart des physiciens - ainsi que le United States Department of E...

Lenr Fusion
Telle est la question une article perspicace sur l'appareil LENR très...

Rossi Andrea Cold Fusion
Il semble Dr Andrea Rossi sera un homme riche après tout ce que les r...

E-cat Rossi
La première vente commerciale d'un Catalyseur d'énergie a eu lieu le...

Koude Kernfusie - Fusion Froide
Er zijn veel vragen gerezen nadat de twee opmerkelijke wetenschappers ...

Koude Kernfusie - Fusion Froide
Voor sommigen kan koude kernfusie oud nieuws lijken. Het breed onderzo...

Kald Fusjon - Fusion Froide
Kald Fusjon Forskning For noen kan kald fusjon virke som gammelt ny...